Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
APNM GENDXXI
Retour
Passerelle Police/Gendarmerie – Gendarmerie/Police

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Passerelle Police/Gendarmerie – Gendarmerie/Police

L’herbe est-elle plus verte ailleurs ?

La Police Nationale et la Gendarmerie Nationale offrent un dispositif de passerelle statutaire.

Les modifications statutaires apportées fin 2010 et début 2011* permettent dorénavant aux sous-officiers de gendarmerie du grade de gendarme d’être détachés dans le grade de gardien de la paix du corps d’encadrement et d’application de la Police Nationale.

Réciproquement, les gardiens de la paix peuvent être détachés dans le grade de gendarme du corps des sous-officiers de gendarmerie.

Ce détachement est prévu pour une durée de deux ans, éventuellement renouvelable pour une durée de trois ans, avant intégration dans le corps d’accueil ou retour dans le corps d’origine.

Avant de rejoindre leur affectation, les gendarmes et les gardiens de la paix sélectionnés suivent une scolarité de deux mois, respectivement à l’école nationale de police de TOULOUSE (31) et à l’école de gendarmerie de MONTLUÇON (03).

La « passerelle police-gendarmerie » constitue pour le gestionnaire en ressources humaines un moyen supplémentaire de satisfaire les souhaits de mobilité, tant géographique que fonctionnelle, des gendarmes et des gardiens de la paix désireux d’envisager un nouveau parcours de carrière.

Elle peut, en de rares occasions, également constituer un levier de gestion dans le cadre des redéploiements des zones police et gendarmerie.

GendXXI dresse le bilan du dispositif depuis sa création et remercie la DGGN pour sa totale collaboration et pour les données statistiques.

Depuis le début de sa mise en œuvre en 2011, le bilan est le suivant :

storage?id=794860&type=picture&secret=aTaUZeNlQf1ugn3f0MCzTjcLpTWlfewwyWZqfckf&timestamp=1573295966

Il est à noter que, si dans les premières années de la mise en place de ce dispositif, les candidatures de gardiens de la paix approchaient les 130 candidats, la gendarmerie dispose aujourd’hui d’un volume d’environ 90 volontaires.

Nous pouvons constater que le nombre de volontaires pour la passerelle est relativement faible mais demeure suffisant pour permettre de combler les postes ouverts dans de bonnes conditions.

Alors que certains voudraient voir le dispositif étendu aux gradés et aux officiers, nous constatons que si 133 gendarmes ont intégré la Police seulement 74 policiers ont basculé en Gendarmerie.

Le nombre de personnels ayant souhaité réintégrer son corps d’origine est également beaucoup plus important en Police qu’en Gendarmerie.

Le nombre de postes ouverts à la passerelle est faible. Pour autant, l’opportunité offerte permet aux personnels de diversifier leurs perspectives de carrière et leur permet bien souvent un replacement géographique et fonctionnelle.

* Dans le cadre de l’ouverture réciproque de la fonction publique civile et de la fonction militaire, des modifications statutaires ont été apportées fin 2010 et début 2011, d’une part, au décret n°2004-1439 du 23 décembre 2004 , portant statut particulier du corps d’encadrement et d’application de la police nationale, d’autre part, par effet miroir, au décret n°2008-952 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des sous-officiers de gendarmerie.

1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Assemblée Générale 2021

Assemblée Générale 2021

L'Assemblée Générale 2021 se tiendra le Samedi 20 Novembre 2021 en visioconférence.Elle est...

9 octobre 2021
La DETT s'applique bien aux militaires.

La DETT s'applique bien aux militaires.

La Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a publié son arrêt concernant l’affaire...

19 juillet 2021
Tribune des militaires, l’uniforme à l’épreuve du débat public.

Tribune des militaires, l’uniforme à l’épreuve du débat public.

Deux tribunes de militaires s’invitent dans le débat public sur la sécurité intérieure.La...

18 mai 2021
Rencontre avec Mme Pauline CABY, adjointe à la Défenseure des droits.

Rencontre avec Mme Pauline CABY, adjointe à la Défenseure des droits.

Le Mercredi 7 avril 2021, une délégation de GendXXI a été reçue par Mme Pauline CABY, adjointe à...

8 avril 2021
Ignorance hiérarchique : les origines du mal être

Ignorance hiérarchique : les origines du mal être

Les faits sont têtus.Pour la quatrième fois consécutive, la justice vient de confirmer la...

24 mars 2021
L'ENCADREMENT

L'ENCADREMENT

GendXXI ne participe pas officiellement au Beauvau de la Sécurité. Pour autant, nous ne...

22 février 2021