Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
APNM GENDXXI
Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

IFR et prime « au mérite » – des inégalités flagrantes

Gendxxi est satisfait de la mise en place de l’IFR (Indemnité de Fonction et de Responsabilités) permettant de valoriser les responsabilités du commandement. Juste rattrapage vis-à-vis des autres administrations.

Cependant Gendxxi rejette vigoureusement ses conditions d’attribution. En effet, les commandants en second sont trop souvent les oubliés de cette indemnité. Une injustice au vu de leur plein engagement dans leurs fonctions et des prises de responsabilités inhérentes.

Les personnels des brigades territoriales et des pelotons, pourtant en première ligne sur le terrain, et qui produisent concrètement la sécurité sont les exclus de l’IFR, alors même que nous l’avons déjà dénoncé, sont rattrapés sur leur salaire par les fonctionnaires civils de catégorie C.

Le grade, avec la grille indiciaire afférente, apporte déjà une reconnaissance, augmentée de la prime « au mérite », voire dans certaines fonctions, d’autres primes ministérielles ou préfectorales.

Ainsi, Gendxxi demande que les bénéficiaires des échelons les plus importants de l’IFR (au-delà des deux premières catégories) soient totalement exclus du dispositif de la PRE (Prime de Résultats Exceptionnels).

GendXXI, en accord avec sa ligne directrice, consistant à valoriser le brigadier, restera attentif à la prochaine attribution de la PRE, et dénoncera, le cas échéant, l’iniquité dans son attribution.

Gendxxi réaffirme avec force que les brigadiers, cheville ouvrière de l’institution, doivent constituer le plus gros de la troupe des bénéficiaires de la PRE.

Aux travers de ses membres, Gendxxi mettra en place une étude à ce sujet et divulguera le ratio des bénéficiaires de la PRE.

Voici le décret et les arrêtés qui fixent les postes éligibles et qui vous permettrons de vous faire votre propre opinion sur la pertinence de l’IFR :

Décret n° 2015-1809 du 28 décembre 2015 relatif à l’indemnité de fonction et de responsabilités des militaires de la gendarmerie nationale

Arrêté du 28 décembre 2015 fixant par catégorie le nombre maximum d’emplois ouvrant droit à l’attribution de l’indemnité de fonction et de responsabilités des militaires de la gendarmerie nationale et le montant mensuel de la part fonctionnelle associée

Arrêté du 28 décembre 2015 fixant par catégorie la liste des emplois ouvrant droit à l’attribution de l’indemnité de fonction et de responsabilités des militaires de la gendarmerie nationale

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Discours indigne du maire de COLOMBES

Discours indigne du maire de COLOMBES

M. Patrick Chaimovitch, maire EELV récemment élu de Colombes a tenu lors de la commémoration de...

28 juillet 2020
ENTRE 4 MURS

ENTRE 4 MURS

17 mars-11 mai: 55 jours à l'épreuve du Covid-19.Confiné, mobilisé ou endeuillé mais toujours...

29 mai 2020
Pourquoi j'ai rejoint le C.A de l'APNM GendXXI

Pourquoi j'ai rejoint le C.A de l'APNM GendXXI

Je vais commencer ce texte par une locution latine : ''Quis custodiet ipsos custodes ?''. Alors...

Lionel DELILLE
17 mai 2020
Allez-vous «répondre présent» ?

Allez-vous «répondre présent» ?

Depuis le début de la crise du covid19 les gendarmes sont particulièrement sollicités pour le...

29 avril 2020
Deux ans ferme pour ce médecin Lillois

Deux ans ferme pour ce médecin Lillois

Bien mal en prit ce médecin du Nord qui, lors d'une interpellation pour des violences...

Jean-Pierre BLEUZET
1 avril 2020
COVID-19, la guerre contre l'ennemi invisible

COVID-19, la guerre contre l'ennemi invisible

La France traverse la plus grande crise sanitaire qu’elle ait connu depuis plus d’un siècle. Des...

22 mars 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus