Situation à Mayotte – des renforts arrivent

Logo département MayotteAlors que la situation se dégrade à Mayotte en raison du mouvement de « décasage » de ressortissants comoriens, (des centaines de familles dans de nombreux villages ont fait l’objet « d’invitations à partir » de la part de collectifs d’habitants ), le commandement de la Réunion a du envoyer des renforts dans l’île, en l’espèce un peloton de gendarmes mobiles (30 militaires).

A ce jour l’équivalent de deux escadrons de gendarmes mobiles, soit plus de 200 gendarmes sont mobilisés en plus des unités territoriales.

La surveillance maritime entre le Nord de Mayotte et Madagascar a été renforcée durant une dizaine de jours par l’arrivée d’un Falcon et de la frégate Nivôse qui est actuellement à La Réunion.

Autre fait particulier, une vidéo sur la possibilité d’une menace terroriste contre Mayotte a été publiée sur les réseaux sociaux et suscite de l’inquiétude dans la population Mahoraise. En effet ces images montrent un homme s’exprimant en  »shimaoré » menaçant à la caméra Mayotte d’actions terroristes. Il s’agirait d’un Comorien installé en Egypte.

En résumé les forces de l’ordre sont mises à contribution dans ce problème de l’immigration clandestine renforcée par par le fait que les Comores revendiquent toujours le département de Mayotte, seule île de l’archipel ayant voulu rester Française.

Joël HAVEZ, Délégué GendXXI Outre-Mer