Réorganisation Sentinelle : un goût de trop peu

Le 14/09/2017, Frédéric Le Louette, Président de GendXXI réagissait en direct sur BFMTV aux annonces du gouvernement dans le cadre de la réorganisation de la mission Sentinelle. La vidéo est à consulter ci-dessous ou sur le replay.

Le Général (2S) Dominique Trinquand, conseiller défense d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle et intervenant régulier sur cette chaine était également sur le plateau pour exprimer son point de vue.

GendXXI a exposé les problématiques suivantes :

  • nécessité réclamée depuis de longs mois de repenser la mission;
  • impératif de souplesse face à l’évènement et à des rassemblements particuliers;
  • l’efficacité de la mission ne doit pas occulter les conditions d’emploi (temps de travail, logement sur zone, intendance …);
  • actuellement la Gendarmerie et la Police n’ont pas les moyens d’engager plus de forces dans cette mission;
  • les 10.000 soldats engagés accomplissent avec rigueur et sens du devoir une mission qui semble loin de leurs aspirations premières au moment de leur engagement;
  • les jours d’absence du domicile explosent occasionnant des frais imprévus et durables pour les familles. Ils doivent pour cela bénéficier d’une revalorisation des indemnités déplacement équitable et non basée sur le grade;
  • les projections intérieures se font au détriment des OPEX et des entrainements;
  • Sentinelle qui fêtera ses 3 ans en janvier 2018 est prévue pour durer dans le temps, il est vital de prendre soin de nos militaires, de les motiver et de leur donner une visibilité sur les déplacements pour prendre en compte la vie de famille.

Vidéo source ou bas débit

GendXXI souhaite également saluer le courage et la détermination des femmes de militaires dont les actions ont été minimisées et les arguments simplement balayés par le Général (2S) Dominique Trinquand (vidéo à 3min30s). Nous partageons leur combat et nous sommes heureux de témoigner dans les médias nationaux de la réalité de la condition militaire aujourd’hui.