Paris mardi 09/10/2018 – nouvelles violences contres les mobiles

Information transmise par Actu17 cette nuit, en début de semaine un homme a fait usage d’un bombe lacrymogène contre les camarades mobiles lors d’incidents en marge de la manifestation parisienne pour la défense du « modèle social ». Un gendarme a été blessé.

La scène a été filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux, laissant à de nombreuses personnes le loisir de déverser leur haine envers les forces de l’ordre et se réjouir de ces actions de violence.

Ces faits mettent une fois de plus en lumière l’incapacité des services d’ordre à faire leur travail. Plus grave encore et comme le laisse entendre Actu17 dans son article l’auteur des violences pourrait appartenir à l’un des syndicats organisateur : « L’utilisatrice qui a posté la vidéo sur Facebook écrit pour sa part « ça fait 2 ans qu’on attendait de voir ça » mais également que « la police a cru bon de venir s’en prendre au service d’ordre syndical », laissant là aussi penser qu’il s’agit du personnel de l’un des syndicats présents lors de cette manifestation. »

GendXXI juge ces violences intolérables et témoigne à nos camarades mobiles tout son soutien. Il ne fait aucun doute qu’une enquête judiciaire est soit déjà ouverte soit en cours d’ouverture. De tels agissements se doivent d’être lourdement sanctionnés.

Quand à la responsabilité du service d’ordre, nous espérons vivement que les investigations à venir permettront de faire la lumière sur les manquements flagrants observés et les liens entre l’individu mis en cause et les organisations syndicales présentes.