Les 30 ans de la concertation en Gendarmerie.

Le mardi 02 avril 2019 s’est déroulé à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale l’anniversaire des 30 ans de la concertation. A cette occasion, le président de GENDXXI a été invité à prononcer un discours et à participer à une table ronde présentant les nouveaux acteurs de la concertation que sont les APNM.

Le MDC LE LOUETTE a ainsi pu s’adresser directement à l’ensemble des Commandants de Régions, aux membres du CFMG et aux Conseillers Concertations présents afin de leur présenter notre association et notre vision de ce que doit être la concertation « rénovée » :

— Mon général, vous évoquiez en 2016, devant les membres de l’Assemblée Nationale « les relations entre le CFMG et les APNM : « Ce CFMG renouvelé voit arriver avec quelque inquiétude les APNM (…) Nous n’en sommes qu’au début de l’histoire (…) Les uns et les autres ont simplement besoin d’un peu de temps avant de pouvoir discuter ensemble ». Il nous semble que ce temps est enfin venu. GendXXI n’a pas été créé pour se substituer au CFMG, elle n’a pas été créé pour se substituer aux conseillers concertation mais pour offrir de nouvelles opportunités, de nouveaux mode d’actions, de nouveaux moyens. —

C’est donc avec un état d’esprit constructif et ouvert au dialogue que le président a rappelé l’intérêt que représente GENDXXI dans une vision moderne et plurielle du dialogue social en Gendarmerie.

— A mon sens, les APNM ont toute leur place au sein du dialogue social. Non pas en substitution du CFMG ou de la concertation mais bien en appui. Il ne faut pas avoir peur des APNM, mais s’emparer de la nouveauté qu’elles représentent. Plus il leur sera facile de communiquer en interne avec les gendarmes, moins elles seront tentées de le faire en externe Ces synergies sont possibles à la fois au sein des CFM des différentes armées par le biais des APNM seules mais également à l’échelle du CSFM avec les fédérations. Ces synergies exigent néanmoins un travail et une volonté commune. —

A l’issue de son allocution, le MDC LE LOUETTE a participé à une table ronde avec les militaires présents. Les échanges ont été francs et directs, les questions nombreuses démontrant un intérêt certain mêlant curiosité et défiance. Cette séquence a démontré, si besoin en était, que ces moments sont indispensables pour mettre un terme à l’incompréhension que peut susciter GENDXXI. Nous tenons à remercier ceux et celles qui sont intervenus et nous avons à coeur de pouvoir prolonger ces échanges, loin des contraintes d’un tel évènement.

Le président de GENDXXI tient à remercier sincèrement le Général Richard LIZUREY, Directeur Général de la Gendarmerie Nationale, et le Colonel GASPARI, Secrétaire général du CFMG pour avoir associé notre APNM à cet évènement. Nous mesurons cependant encore le chemin à parcourir pour lever certaines barrières. L’absence remarquée et remarquable des APNM du compte rendu officiel, tant écrit que vidéo, n’en est que l’illustration.

Vous trouverez en pièce jointe le discours dans son intégralité.