Débat à la fondation Jean JAURES – 18 mars 2015.

Débat à la fondation Jean-Jaurès entre le contrôleur général des armées Christian Giner, secrétaire général du CSFM et le lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly Président de GENDXXI (association professionnelle des militaires de la gendarmerie).

Le 18 mars en soirée, la Fondation Jean-Jaurès a invité pour un débat sur l’avenir des associations professionnelles nationales militaires (APNM) et de la concertation dans les forces armées, Le contrôleur général des armées Christian Giner, secrétaire général du Conseil supérieur de la fonction militaire gendarmerie et Le lieutenant-colonel Jean-Hugues Matelly, président de l’association professionnelle GendXXI.

Parmi les personnalités de la sécurité et de la défense présentes, on comptait notamment le Secrétaire Général de la défense et de la Sécurité Nationale (Service du Premier Ministre), Louis Gautier et le député Gwendal Rouillard (commission défense AN).

Dans l’attente d’une prochaine publication de la Fondation sur le sujet, quelques observations de GendXXI : Un certain consensus s’est dégagé sur la nécessité d’une vraie réforme d’ensemble ( pas de réforme a minima), touchant tout à la fois la mise en place des nouvelles APNM et un renouveau de la concertation, tout en reconnaissant qu’il faudrait probablement du temps, voire une phase transitoire y compris sur le plan juridique, pour modifier les habitudes, les craintes culturelles, etc.

Une différence d’appréciation majeure est apparue par contre entre le CGA Christian Giner et le LCL Jean-Hugues Matelly quant à la conception des relations entre les structures de participation et de concertation actuelles et les associations nouvelles. En effet, Christian Giner a mis en avant l’idée d’une concurrence forte, alors JH Matelly, pour GendXXI développait au contraire la possibilité, et l’intérêt au bénéfice des militaires, d’une complémentarité et d’une combinaison naturelle.